• Cette offre est expirée !

    • Poste : UN ASSISTANT.E SUIVI-EVALUATION & REPORTING DU PROJET REDUCTION DES RISQUES
    • Type d'offre : Emploi
    • Métier(s): Sciences sociales, Statistiques
    • Niveau(x): BAC+4
    • Expérience: 1 ans
    • Lieu: ABIDJAN
    • Date de publication: 03/08/2022
    • Date limite: 16/08/2022 (Expirée)

Description du poste

I. CONTEXTE DE LA MISSION Médecins du Monde, association médicale militante de solidarité internationale, s'engage depuis plus de 30 ans à soigner les populations les plus vulnérables ici et là-bas, à témoigner des entraves constatées quant à l’accès aux soins, à obtenir des améliorations durables des politiques de santé pour tous. En France, les actions de Médecins du Monde ont pour but de faciliter l’accès au système de santé pour les plus précaires (SDF, migrants, usagers de drogue, personnes se prostituant, etc.). A l’international, MdM travaille dans 44 pays sur tous les continents et sur 4 thématiques prioritaires (soins aux migrants et aux déplacés, promotion de la santé sexuelle et reproductive, réduction des risques liés à l’usage de drogues, urgences et crises). Médecins du Monde a débuté ses actions auprès des populations vulnérables de Côte d’Ivoire en 1986. Après une présence interrompue de 1986 à 2007, MdM a repris ses activités dans le pays suite à la crise post-électorale en avril 2011. En 2011, MdM a soutenu 21 structures de santé dans la capitale économique, Abidjan, afin de réactiver les centres de santé après la crise. En 2011 et 2012, MdM a soutenu 3 districts du sud-ouest dans la prise en charge des urgences obstétricales et de la santé maternelle et infantile. En septembre 2012, ce projet a été poursuivi par le « Partenariat pour la Transition » pour une durée de 16 mois, avec UNICEF et 3 autres ONG internationales. MdM a soutenu 3 districts dans la mise en place de la gratuité ciblée (femmes enceintes et enfants de moins de 5 ans). De 2014 à 2016, pendant 3 années, MdM a poursuivi son action dans le sud-ouest dans le cadre de la mise en œuvre d’un « Projet de Renforcement de Système de Santé » (PRSS) en incluant un nouveau district sanitaire de Soubré (soit 4 districts au total et plus de 150 centres de santé) pour une durée de 3 ans avec l’appui financier du C2D via ECHO. Par ailleurs, en 2014 et 2015, un projet de prévention et de riposte à la Maladie à Virus Ebola a été mis en œuvre dans la région sanitaire du Gboklè-Nawa San-Pedro. Ce projet a été prolongé pendant l’année 2016 en se concentrant dans 2 districts côtiers avec l’appui financier d’USAID. Sur Abidjan, MdM a mené en 2014 une étude bio-comportementale auprès des Usagers de Drogues (UD). Suite à cette étude, depuis janvier 2015 et pour une durée de 36 mois, MdM met en œuvre un projet de Réduction des Risques auprès des Usagers de Drogues (UD) dans la ville d’Abidjan. Ce projet cofinancé par I5PC et l’AFD a pour objectif général de contribuer à réduire les taux de mortalité et de morbidité pour les maladies infectieuses chez les usagers de drogues en Côte d’Ivoire. Depuis 2012, MdM mène également de manière transversale des actions de plaidoyer en faveur du respect du droit à la santé des plus vulnérables. Depuis fin 2016, un accent a été mis sur les actions de plaidoyer en lien avec la santé sexuelle et reproductive des jeunes et des adolescent(e)s. notamment en collaboration avec une coalition locale de plaidoyer à Soubré dénommée Namane. Courant 2016, MdM a mené une étude sur les déterminants socio-culturels des grossesses non désirées des jeunes filles et adolescentes dans le district de Soubré (région sanitaire du Gboklé-Nawa-San Pedro à l’Ouest de la Côte d’Ivoire). Ce document a contribué à la formulation d’un projet en lien avec la problématique des grossesses non désirées, projet qui va démarrer de manière opérationnelle début juin 2016. L’objectif ciblé est d’améliorer la prévention et la prise en charge des GND selon une approche par les droits, en particulier auprès de jeunes et adolescent(e)s. L’ensemble des actions est mené en collaboration étroite avec les autorités sanitaires afin de soutenir et de renforcer le système de santé ivoirien mais aussi avec la société civile nationale à travers différentes organisations locales qui sont impliquées directement dans la mise en œuvre des activités. Par ailleurs, MdM privilégie dans ses programmes une forte implication communautaire dans ses différentes actions. II. LIENS HIERARCHIQUES ET FONCTIONNELS L’Assistant.e Suivi-Evaluation et Reporting :
 Travaille sous la responsabilité hiérarchique directe du Chargé de Suivi-Evaluation et Reporting du programme RdR. Il/elle peut être amené (e) à remplacer le Chargé de Suivi-Evaluation en cas d’absence.  Travaille en collaboration étroite avec l’équipe et les partenaires III. NATURE ET DUREE DU CONTRAT : Contrat à durée déterminée d’un (01) an. Date d’embauche probable : 15 septembre 2022 IV. OBJECTIFS DU POSTE
Sous la supervision directe du Chargé Suivi-Evaluation et Reporting, l’Assistant.e Suivi-Evaluation et Reporting contribuera directement au suivi des indicateurs liés à la réalisation des activités par l’ensemble des parties prenantes impliquées. V. RESPONSABILITÉS ET TÂCHES Tâches 1. Suivi-Evaluation • Assure-la collecte/compilation des données des équipes terrain MdM (médicale et communautaire). • Assure-la collecte /compilation des données des partenaires de mise en œuvre et des associations communautaires. • Vérifie l'exhaustivité et la qualité des données (cohérence des indicateurs du projet et du bailleur). • Participe au remplissage du Monitool (logiciel interne de monitoring).• Aide le Chargé Suivi-Evaluation dans l’analyse des données de façon mensuelle. • Contribue au coaching des PMO sur le suivi-évaluation du projet • Participe à la réalisation des études/enquêtes menées dans le cadre du projet 2. Reporting • Contribue à la rédaction des rapports mensuels interne (SITREP RdR, SITREP Mission, rapport trimestriel de suivi des indicateurs). • Contribue aux rapports narratifs des bailleurs.• Rédige les comptes rendus de réunion d’équipe 3. Coordination interne
• Participe aux réunions d’équipe. • Appuie l’organisation et la réalisation de la réunion de coordination mensuelle.
• Appuie l’organisation et la réalisation des réunions des organes de gouvernance du projet (comité de pilotage, comité de suivi…). NB : La liste de tâches ne se veut pas exhaustive et d’autres tâches pourront être demandées par le supérieur hiérarchique selon les besoins du programme. Par ailleurs, il est attendu de la part de l’Assistant.e Suivi-Evaluation et Reporting un certain degré de flexibilité et un esprit d’adaptation suivant l’évolution potentielle des contraintes de la mission. Les activités peuvent évoluer en fonction du contexte.

Profil du poste

Formation : • Diplôme universitaire Bac + 4 minimum en sciences sociales, en sciences humaines, en statistiques ou équivalent Qualifications requises : • Justifier d’une expérience d’au moins 1 an en Suivi & Evaluation et Reporting • Fort intérêt pour le travail en ONG et pour les populations précaires Langues : • Français impératif • Bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit serait un atout Informatique : • Très bonne connaissance de l’informatique et des logiciels usuels utilisés : Word, Excel, Powerpoint, Outlook, internet Qualités personnelles : • Excellent niveau de français écrit et oral, bonnes capacités rédactionnelles • Rigueur et capacités organisationnelles • Forte capacité à gérer les priorités et à organiser le travail • Réactivité, anticipation, • Capacité à prendre des initiatives • Capacité à gérer
les priorités.

Dossiers de candidature

Les personnes intéressées sont invitées à adresser leur dossier de candidature (Un curriculum vitae actualisé avec trois références et une lettre de motivation) à la Coordinatrice Générale de Médecins du Monde et envoyé par E-mail à l’adresse suivante : recrutement.rci@medecinsdumonde.net ou déposé sous pli fermé au bureau de Médecins du Monde sis à Abidjan Cocody -Danga Rue des massiques Villa 68 au plus tard le 16 août 2022 à 17 heures 00. Merci d’indiquer en objet de votre e-mail uniquement la mention "L’ASSISTANT.E SUIVI-EVALUATION ET REPORTING RDR" Médecins Du Monde se réserve la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures, en raison de l’urgence du besoin. Médecins du Monde ne fait pas payer, à aucune étape de ces recrutements, un quelconque montant aux candidats. Merci de signaler toutes sollicitations de compensation financière aux autorités compétentes. Médecins du Monde pratique l’égalité des chances et encourage les candidatures de personnes qualifiées sans discrimination. Les candidatures féminines sont vivement encouragées. NB : Seules les candidatures présélectionnées seront contactées.

× AVIS AUX CANDIDATS :
Ne payez, SOUS AUCUN PRETEXTE, des sommes d'argent aux recruteurs utilisant notre plateforme Educarriere.ci
EDUCARRIERE décline toute responsabilité quant aux préjudices pouvant découler de ces agissements et se réserve le droit de poursuivre les auteurs.

Pour signaler une erreur ou un abus, envoyez un mail à ci@educarriere.net


Educarriere sur Facebook

News du jour