5 attitudes que tout nouveau travailleur devrait démontrer

  • Source: Marie Danielle Achi
  • Date: vend. 14 fév. 2020
  • Visites: 3369
  • Commentaires: 0

Voici les 5 attitudes que les personnes qui font leurs premiers pas en entreprise doivent démontrer dès le premier jour.

Imaginons que vous sortez fraîchement de l'école, vous avez postulé pour un stage, un emploi et... bonne nouvelle! Vous avez le poste. Vous êtes très enthousiaste, vous attendez le premier jour avec impatience. Certains rentrerons en contact avec des taupes, amis infiltrés dans l'entreprise pour mieux se préparer (C'est une très bonne tactique ;)). D'autres iront réviser certains cours ou faire des MOOC* en attendant pour tout maîtriser avant le premier jour. Un autre groupe ira faire du shopping pour faire bonne impression pendant la première semaine :).

Une chose est sûre, aucune des 3 actions citées plus haut n'est à bannir, et la liste suivante n'est pas exhaustive. Les 5 attitudes que j'ai listées sont inspirées de mes propres premiers pas en entreprise et j'en suis certaine, en aideront plus d'un.

Attitude n°1: Explorer, aller vers les autres.

On a le sentiment, lorsqu'on vit un changement de façon générale et qu'on rejoint son premier poste en particulier, de revivre l'époque du premier jour de la rentrée. Vous savez bien, ce jour où on est tout beau dans son uniforme neuf. Ce jour où les parents nous ont dit combien ils étaient fiers de nous, sans franchir le seuil de la classe avec nous. Vous savez, le livre de mathématique qui semble être bourré de charabia, on est livré à soit même. On a ce petit nœud au ventre, ce petit stress qui vient titiller notre paix intérieure....

Dans certaines entreprises, le manager ou les RH préparent à l'avance un plan d'induction, pour vous mettre dans le bain. C'est un programme avec plusieurs réunions, des formations, des visites afin de vous amener peu à peu à comprendre ce que l'entreprise attend de vous.

Dans d'autres entreprises moins prévenantes, vous serez livré à vous-même, comme un petit chiot abandonné dans un coin. Qu'à cela ne tienne! La clé est d'aller vers les autres, dès le premier jour. Prenez vos marques, dès le premier jour. Faites très vite comme si vous étiez là depuis toujours. Posez beaucoup de questions, et prenez vos repères. Faites très vite connaissance avec tout le monde. Privilégiez les échanges face à face avec les collègues plutôt que de leur écrire sur la messagerie instantanée par exemple. Qu'ils commencent à s'habituer à vous voir. Si vous partagez un bureau ou travaillez en open space*, évitez de mettre des écouteurs pour tenter d'échapper à l'inconfortable réalité. Je ne reviendrai pas sur les règles élémentaires de bienséance en open space. Ce sera pour une autre fois.

Vous savez, en entreprise, on ne prend plus le nom des bavards :D Donnez vous en à cœur joie! Ayez des (beaucoup) de conversation professionnelles avec vos nouveaux collègues. Si vous êtes un stagiaire et que vous voulez vraiment un CDI*, évitez de former un clan de stagiaires dans l'entreprise qui vous accueille. Allez vers ceux qui sont aujourd'hui au poste pour lequel vous souhaiteriez être retenu demain.

Attitude n°2: Comprendre votre rôle vs l'activité de l'entreprise. Trouver des têtes de Goliath à trancher rapidement.

Dans une organisation qui se veut performante, chaque employé a un plan d'objectifs sur la base duquel il est évalué en fin d'année. Le vôtre, vous devez le connaître au plus tôt, et surtout en comprendre tous les aspects. Posez des questions sur les différents KPI*, sur les actions que vous pourriez poser pour influencer la réalisation de ces objectifs. En plus des objectifs en fin d'années à atteindre, voir dépasser, on s'interroge rapidement sur l'efficacité ou la rentabilité du nouvel arrivant. Si vous n'avez toujours pas vos objectifs ou si votre manager vous demande d'attendre un peu, trouvez un Goliath (problème, projet) et tranchez lui la tête une bonne fois pour toutes. 

Attitude n°3: Brandir la tête tranchée de Goliath: parler de vos victoires.

Notre approche vis à vis de nos victoires varie en fonction de notre culture. Certains ont des boîtes aux trésors enfouies très profondément dans le sol. Et d'autres ont des étagères dédiées à tous leurs trophées. Les derniers sont ceux qui évoluent rapidement en entreprise. Un projet était en suspens et à peine arrivé vous l'avez débloqué? Il faut le dire: aux collègues, au patron, au VP* qui est de passage, ici sur LinkedIn (si ce n'est pas confidentiel). Sachez que si vous n'apprenez pas à publiquement célébrer vos succès, d'autres plus malins se les accapareront. Bien-sur le storytelling* est un art que vous devrez maîtriser. Il faudra apprendre à adapter votre langage à votre audience. De plus il faudra travailler à avoir de nouvelles victoires à célébrer tout en n'oubliant pas les anciennes, de sorte à avoir toute une étagère bien garnie de nombreux trophées.

Attitude n°4: Identifiez vos gaps* et formez vous.

Vous avez fini par vous rendre compte après les 2 premières semaines qu'entre la théorie apprise à l'école, ce que vous aviez imaginé et ce qu'on vous demande de faire, il y a plusieurs fossés (gaps). Vous aurez donc besoin de combler ces lacunes par de la formation et/ou du coaching. Soyez proactifs en ce qui concerne votre formation également. Si votre manager n'en prend pas l'initiative, demandez lui les formations dont il pense que vous aurez besoin pour reussir et faites-les! S'il ne vous répond pas franchement, demandez à d'autres managers avec finesse, demandez conseils à vos collègues aussi! Demandez à être connecté aux personnes en interne qui ont occupé/ occupent des fonctions similaires et faites vous coacher par elles. Demandez à être inscrits à ce Master ou à cette formation qualifiante qui pourrait faire toute la différence dans votre future performance.

Attitude n°5: Challengez le statu-quo, faites bouger les lignes.

Vous n'avez pas besoin d'être membre du comité de Direction pour faire bouger les choses, faire des propositions.

Soyez conscient que votre présence doit créer de la valeur.

Après tout vous êtes quelqu'un de très brillant. Alors décidez d'améliorer tout ce qu'on vous confiera et même au-delà. Faites une croissance exponentielle, organisez une formation pour apprendre de nouvelles compétences à vos collègues, proposez-vous pour mener ce projet auquel personne ne veut toucher. Cela sera certainement rémunérateur et formateur.

Mon mot de fin pour vous qui avez persévéré et qui êtes au bout de ce long texte, c'est que vous êtes un champion. Vous avez dû vous en rendre compte, la vie est faite de batailles. Le travail libère mais peut également être source de nombreux tracas. Sachez que, comme tous les départs, tout ne sera pas facile pour vous. C'est un nouveau challenge et vous n'aurez pas besoin de déclarer la guerre pour être bombardé. Certains vous testeront, d'autres vous pousseront à bout. Malgré tous vos efforts votre travail pourrait ne pas être apprécié; ne vous laissez pas abattre pour autant. Laissez-moi vous prédire le futur...

Il sera toujours meilleur qu'aujourd'hui :)

N'hésitez pas à laisser des commentaires sous cet article, ou à le partager à un jeune que vous connaissez. Vous pouvez également compléter cette liste en commentaire

J'ai aussi écrit: 3 moyens d"améliorer l'expérience employé de vos collaborateurs

Petit lexique:

MOOC: Le Mooc (de l'anglais Massive Open Online Course), aussi appelé « cours en ligne ouvert à tous », est un outil de formation à distance via Internet.

KPI: acronyme pour Key Performance Indicator. Les KPI ou ICP (indicateurs clés de performance) permettre de mesurer votre impact.

VP: Vice President - le patron du Directeur :)

Storytelling: Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication.

Gap: fossé, écart, retard, lacune.

Open space: Espace de travail collectif dans lequel les différents postes ne sont pas séparés par des cloisons.

CDI: Contrat à durée indéterminée.

Marie Danielle Achi

Educarriere sur Facebook