4 conseils pour postuler dehors de votre secteur d'activité

  • Source: trouveurdemploi
  • Date: jeu. 05 janv. 2017
  • Visites: 5251
  • Commentaires: 0

Vous envisagez une réorientation dans votre carrière, un changement radical, et vous vous demandez comment faire, comment procéder pour être crédible. La plupart des chercheurs d'emploi vont utiliser la méthode classique des annonces.

Vous envisagez une réorientation dans votre carrière, un changement radical, et vous vous demandez comment faire, comment procéder pour être crédible. La plupart des chercheurs d’emploi vont utiliser la méthode classique des annonces. Malheureusement dans ce cas précis, votre probabilité d’obtenir un entretien est encore plus faible qu’en restant dans votre secteur, puisque vous êtes en concurrence avec des candidats ayant un gros avantage sur vous : ils possèdent déjà une expérience dans le secteur et connaissent les pratiques, les attentes et le jargon du secteur.

Cependant, rien n’est impossible. Voici quatre pistes pour augmenter vos chances d’obtenir une réponse positive :

 

1) Passez en revue toutes vos compétences

Réussir à changer de secteur implique une première étape : comprendre quelles sont les compétences nécessaires pour le poste dans le secteur que vous visez, et comment les compétences que vous avez acquises dans votre poste actuel sont transférables.

Pour cela, il vous faut faire une revue de vos précédents postes, sans vous limiter à jeter un coup d’œil à vos intitulés de poste. Surtout que ceux-ci ne sont pas forcément compréhensibles dans le secteur que vous visez. L’objectif est d’identifier parmi les sujets sur lesquels vous avez travaillé, ceux qui vont être utiles pour créer des ponts (même étroits) entre votre poste actuel et votre nouveau poste.

Ce n’est pas forcément évident à faire seul. En effet, cela peut-être un dossier ou un projet sur lequel vous avez travaillé il y a plusieurs années déjà. Souvent, vous n’y pensez pas spontanément, car c’est ancien, ou bien ce n’est plus le cœur de votre job actuel. Pour vous y aider, une solution qui fonctionne bien consiste à demander à quelqu’un de vous poser des questions sur vos jobs précédents, pour vous forcer à repenser, et à trouver ces liens.

Vous pouvez utiliser la technique de la mindmap qui fonctionne bien pour ce travail.

 

2) Repensez et réécrivez votre CV complètement

Vous changez de secteur. Ce nouveau secteur a sûrement un vocabulaire, un jargon différent de celui de votre secteur actuel. Un mot ou un sigle dont la signification semble évident à tous ceux qui travaillent avec vous sera peut-être complètement obscur pour un recruteur dans un secteur différent. Ou pire, aura un sens différent !

Il faut donc faire cet exercice de « traduction », jusque dans les intitulés de poste parfois. Pensez également à remanier vos expériences passées pour mettre en avant vos compétences transférables (les compétences acquises dans votre poste précédent qui sont directement exploitables dans le poste auquel vous candidatez).

 

3) Documentez-vous à fond !

Vous êtes extérieur au secteur, mais vous souhaitez y entrer. Votre interlocuteur va donc s’attendre à ce que vous soyez totalement motivé par le secteur dans lequel il travaille. Et pour cela, rien de tel que d’avoir fait des recherches approfondies sur l’entreprise et le secteur.

Cela va vous permettre d’être au clair sur :

  • ce que vous aurez à faire au quotidien : inutile de perdre du temps à construire un argumentaire pour paraître motivé si c’est pour vous rendre compte le jour de l’entretien que vous êtes à côté de la plaque sur le quotidien du poste qui vous intéresse.
  • les profils type (formation / expérience pro) des personnes qui occupent les postes qui vous intéressent (et donc comment vous vous situez par rapport au profil type), mais aussi… plus intéressant… les personnes déjà employées de la société qui viennent de secteurs différents, et qui ont réussi à se faire embaucher. Si vous les identifiez assez tôt, l’idéal est de les rencontrer pour comprendre comment elles ont fait. Ces personnes peuvent être de bons relais pour votre CV, car elles auront plus tendance à vous aider que quelqu’un qui fait partie du « profil type », et qui préfère embaucher une personne avec le même profil.
  • les questions que l’on peut vous poser lors du process d’entretien. Pour certains secteurs ou certaines fonctions, il y a des questions types, ou un déroulement de l’entretien qui est spécifique. Autant y être préparé.

 

4) Acceptez de repartir à un poste plus junior

Ce qui vous intéresse, c’est de mettre le pied dans ce nouveau secteur qui vous intéresse. Si vous attendez que l’on vous ouvre les bras en vous proposant un poste au même niveau que votre poste actuel, vous risquez d’attendre un bon moment. Surtout s’il s’agit d’un poste de manager.

Pourquoi ? Tout simplement parce que votre employeur ne va pas proposer ce type de poste à quelqu’un qui n’a pas l’expérience du secteur. S’il vous embauchait, vous seriez difficilement crédible vis-à-vis de vos subordonnés. Ils se diraient « encore un parachuté ». Au lieu de cela, montrez votre capacité à apprendre le plus vite possible votre nouveau secteur.