Les bonnes pratiques pour refaire votre CV

  • Source: paris.jobfair-g4.fr
  • Date: vend. 15 juil. 2016
  • Visites: 34208
  • Commentaires: 1

LA PRÉSENTATION

La présentation de votre CV est très importante. Elle doit mettre en avant le subtil mélange entre lisibilité, densité et créativité. Pour cela, je vous propose une présentation qui plait à plus de 90% des recruteurs.

Présentation CV - JOB FAIR G4 PARIS

Comme vous pouvez le voir ci-dessus, le document se découpe en 5 parties : le header, les compétences, les expériences, le parcours scolaire et le footer. L’avantage de cette présentation c’est qu’elle met en évidence aussi bien les compétences que les expériences. À présent, détaillons le contenu de chaque partie.

 

LE HEADER

Dans l’en-tête de la page, nous allons trouver un certain nombre d’informations personnelles. Vous y trouverez :

  • Votre photo : Dynamisez votre photo par un sourire, c’est toujours plus agréable.
  • Vos informations personnelles : Écrivez votre prénom avant votre nom. Donnez votre adresse sans trop de précision (le code postal et la ville suffira). Détaillez vos coordonnées (le numéro de téléphone et l’adresse email)
  • Le nom du poste souhaité : En effet cela peut paraître bizarre, mais il faut toujours précisez le nom du poste que vous visez.

 

LES COMPÉTENCES

Pourquoi mettons-nous les compétences sur un CV ? Chaque recruteur recherche un profil. Un profil est un ensemble de savoir, savoir-faire et savoir-être. Sur un CV, nous pouvons montrer le savoir et le savoir-faire. En revanche, le savoir-être sera démontré dans la lettre de motivation. Le mélange entre le savoir et le savoir-faire donne une compétence, et celle-ci démontre ma capacité à remplir une tâche. Par exemple, « Rédiger un cahier des charges ».

Le rapport entre le savoir, savoir-faire et savoir-être n’est pas simple au premier abord, pour le comprendre je vous propose d’aller lire cet article complet sur le sujet.

Comment organiser ses compétences ? Il est important de catégoriser les compétences pour une meilleure lecture et compréhension. Par exemple, je suis un futur chef de projet web. Je vais définir les domaines d’activités dans lesquels j’ai des compétences (gestion de projet, développement, design, communication). Ensuite dans chaque domaine d’activité, j’attribue mes compétences. Rédiger un cahier des charges et  définir un budget prévisionnel pour la gestion de projet. Intégrer une interface graphique et créer une base de données pour le développement. Etc. Je vous invite à modifier très régulièrement cette liste de compétences qui évoluera suivant les projets et les tâches que vous effectuerez.

 

LES EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Pour chaque expériences professionnelles, vous devrez renseigner les informations suivantes :

  • En titre : Le titre du poste
  • En sous titre : L’entreprise et les dates de début et de fin de cet emploi
  • En paragraphe : La liste des tâches effectuées lors de cet emploi. Pour chaque tâche, définissez-la avec un verbe et un complément. Par exemple, « Développer le site Internet de l’Institut G4″.
  • En sous paragraphe : Détaillez les outils que vous avez utilisé si ces deniers sont en lien direct avec le poste visé, ou alors, les langages de programmation ou la gestion de projet.

 

LE PARCOURS SCOLAIRE

Le parcours scolaire est important sur un CV. En revanche, il doit prendre peu de place sur le document. Pourquoi ? Les recruteurs vont porter plus d’attention sur vos compétences et vos expériences professionnelles. Comme vous avez pu le voir sur la présentation proposée en début d’article, le parcours scolaire prend toute la largeur de la page. En effet, pour cette partie, la mise en page préférée par les recruteurs est la frise chronologique. Elle donne une bonne visibilité du niveau d’étude et de l’enchainement des différents diplômes. Pour chaque formation, vous devez renseigner :

  • Le type du diplôme : BTS, DUT, Licence, …
  • Le nom du diplôme : Informatique, e-commerce, marketing et communication web, …
  • L’année d’obtention
  • L’établissement : important, car si votre profil est bon, vous ferrez de la publicité pour vos établissements et les futurs stagiaires ou employés
  • La ville : Cela démontre votre motivation. Si vous avez beaucoup bougé, cela démontre que pour remplir vos objectifs, vous n’avez peur de rien.

 

LE FOOTER

C’est la dernière partie de votre CV. Vous allez y renseigner votre niveau linguistique. Utilisez des expressions simples (bilingue, écris et parlé, scolaire). Elle doit aussi permettre au recruteur de vous connaître extra-professionnellement. C’est à dire que vous allez y insérer vos centres d’intérêts, les projets dans lesquels vous êtes investis et des informations personnelles qui pourraient profiter à votre futur emploi.

Un conseil pour le footer, si vous faites du sport, n’hésitez pas à le renseigner avec la fréquence des pratiques. Les recruteurs aiment savoir que si vous êtes stressés avec votre travail, vous pouvez vous défouler après votre journée.

Dernier conseil pour cette partie, les recruteurs apprécient souvent une petite phrase en bas de votre CV qui rappellent vos coordonnées. Par exemple, « Si vous êtes intéressé par mon profil de responsable marketing et communication web, contactez-moi à monadresse@gmail.com ou au 01 02 03 04 05. » De ce fait, ils n’ont pas besoin de remonter en haut de votre page pour mettre la main sur vos informations personnelles.

 

À présent, vous avez toutes les cartes en main pour réussir un bon CV. Libre à vous d’aménager le design de votre page comme vous le souhaitez. Bon courage :)

Educarriere sur Facebook

Appels d'offres

    Aucun document en téléchargement.

Voir tous les documents