• Cette offre est expirée !

    • Poste : ENQUÊTEURS
    • Type d'offre : Consultance
    • Métier(s): Médecine/Santé, Psychologie, Sciences sociales
    • Niveau(x): BAC+2, BAC+3
    • Expérience: 2 ans
    • Lieu: Abengourou, Daloa, San Pedro, Soubré
    • Date de publication: 08/09/2017
    • Date limite: 15/09/2017 (Expirée)

FHI 360 
recrute 
ENQUÊTEURS

Contexte :

FHI 360 en Côte d’Ivoire bénéficie d’un financement de l’Agence Américaine des Centres de Contrôle et Prévention des Maladies (CDC) pour la mise en œuvre d’un projet de renforcement de la surveillance du VIH et de l’évaluation des programmes de lutte contre le sida en Côte d’Ivoire. Dénommé « Improving HIV/AIDS Surveillance and Program Evaluation in Côte d’Ivoire » ou ISPEC, le projet vise, à long terme, à promouvoir l’utilisation des données de surveillance et des résultats de l’évaluation des programmes pour guider la prise de décisions en matière de prévention et de prise en charge du VIH/sida.

Dans l’atteinte de ses objectifs, le projet ISPEC, en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, à travers la Direction de l’Informatique et de l’Information Sanitaire (MSHP/DIIS), conduira une étude dans 8 villages de 4 départements de la côte d’ivoire. Pour la mise en œuvre de cette étude qui cible essentiellement les jeunes femmes vivant en milieu rural, FHI 360 Côte d’Ivoire recrute huit (08) enquêteurs dont quatre femmes.

PRINCIPALES ACTIVITÉS

Sous la supervision du Coordonnateur de l’étude de FHI 360, l’Enquêteur sera chargé : 

1. Au cours de la préparation de la collecte des données par site, de : 

  • Contacter l’agent local de l’ANADER ;
  • Participer à la prise de contact avec les autorités locales et sanitaires ;
  • Participer aux réunions d’information des communautés villageoises ; 
  • Adresser une note d’information à chaque chef religieux et chef de communauté ; 
  • Identifier les ménages des jeunes filles éligibles pour l’étude ;
  • Participer à l’échantillonnage des participants de l’étude sélectionnés pour chaque site.

2. Au cours de la phase de collecte des données par site, de : 

  • Visiter les ménages sélectionnés pour l’étude ;
  • Obtenir l’autorisation verbale du chef de famille de l’enquêtée ;
  • Obtenir le consentement des participantes à l’étude ; 
  • Conduire les entretiens individuels, en langue locale si besoin, avec les participantes de l’étude ;
  • Saisir les données recueillies des entretiens à l’aide des tablettes ;
  • Modérer ou observer des groupes de discussion ;
  • Enregistrer les discussions en se servant d’un dictaphone ;
  • Transcrire les discussions dans un carnet de notes ;
  • Contribuer à la sauvegarde des données ;
  • Assurer la confidentialité des formulaires de consentement éclairé ;
  • Crypter et transmettre périodiquement les données collectées.

3. A la fin de la collecte des données 

  • Participer aux débriefings dans chaque village avec les autorités locales et sanitaires ;
  • Participer aux débriefings quotidiens de l’équipe d’enquête pour faire le point de l’évolution de la mission ;
  • Participer à la gestion des outils de collecte des données ;
  • Participer à la gestion des données collectées ;
  • Participer à la rédaction des rapports hebdomadaires et du rapport final de la phase de collecte des données.

QUALIFICATIONS :

L’Enquêteur devra posséder les qualifications suivantes :

  • Résider dans l’un des départements de l’étude (Abengourou, Daloa, San Pedro ou Soubré) ;
  • Avoir un niveau Bac+2 au minimum (un diplôme en sciences sociales, humaines ou médicales, ou en toutes autres disciplines connexes, serait un atout) ;
  • Avoir participé à au moins deux (2) enquêtes communautaires dans les 5 dernières années serait un atout ;
  • Avoir une maîtrise de l’outil informatique (logiciels de bases de données, traitement de texte, tableur, classement, présentation, etc.) ;
  • Avoir une excellente maitrise des techniques de collecte de données, notamment l’interview assisté par ordinateur (CAPI) ;
  • Avoir une excellente maitrise du français ;
  • Savoir parler parfaitement la langue locale du lieu de résidence : Agni d’Abengourou, Gnaboua de Daloa, Kroumen de San Pedro ou Bété de Soubré (Savoir parler le Dioula, le Baoulé ou le Moréi serait un atout) ; 
  • Avoir une bonne capacité de communication ;
  • Avoir le sens du travail en équipe dans un contexte multidisciplinaire ;
  • Etre capable de travailler sous pression. 
  • Etre capable de travailler dans des endroits reculés. 
  • Effectuer toutes autres tâches complémentaires requises, en dehors de celles listées plus haut, pour le bon déroulement de l’enquête

COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

Toutes les demandes doivent comprendre une lettre de motivation, un curriculum vitae comportant les noms et contacts de trois personnes de référence et le formulaire d’application dûment rempli.

Prière transmettre les dossiers au plus tard le 15 Septembre 2017 à recruitment-FHI360@fhi360.org

N.B : Seuls les candidats retenus seront contactés