• Cette offre est expirée !

    • Poste : CONSULTANT ETUDE FILIERE ATTIEKE
    • Type d'offre : Consultance
    • Métier(s): Agriculture, Agroéconomie
    • Niveau(x): BAC+5
    • Expérience: 5 ans
    • Lieu: Grand Abidjan
    • Date de publication: 06/05/2021
    • Date limite: 19/05/2021 (Expirée)

AGRISUD INTERNATIONAL

recrute

CONSULTANT ETUDE FILIERE ATTIEKE

 

Description du poste

CONTEXTE DE LA MISSION

Agrisud International

Agrisud International est une association française de solidarité internationale qui a pour objet : « Entreprendre contre la pauvreté ». Depuis 1992, elle promeut un développement économique durable dans le secteur agricole en accompagnant les hommes et les femmes dans la mise à niveau de leurs activités et en mettant en place des projets multi-acteurs pour des territoires socialement équitables, économiquement viables et écologiquement responsables. En presque 30 ans, plus de 70 000 Très Petites Entreprises (TPE) agricoles familiales ont été accompagnées dans 26 pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique Latine et Caraïbes.
Agrisud est intervenue en République de Côte d’Ivoire pour mettre en oeuvre plusieurs actions :
- Projet de renforcement des savoir-faire municipaux dans l’aménagement de zones insalubres à Abidjan et à Cotonou de 2011 à 2015,
- Projet pilote de promotion d’une agriculture péri-urbaine durable dans 5 communes du District Autonome d’Abidjan de 2014 à 2017.
En 2021, Agrisud ouvre des bureaux permanents à Abidjan et démarre le projet PROFIT, dans le cadre du programme multi-pays Agriter.

Le projet PROFIT Abidjan

Agrisud met en oeuvre le programme Agriter dont le but est de renforcer les dynamiques agri-environnementales et socio-économiques portées par les acteurs des territoires afin de promouvoir une agriculture familiale durable. Ce programme est cofinancé par l’Agence Française de Développement (AFD). Dans le cadre de la Phase I, un diagnostic territorial dans le District Autonome d’Abidjan (DAA) a été mené. Ce travail a permis de faire un état des lieux, d’identifier des enjeux et de concevoir un projet de territoire en appui au DAA, centré sur le renforcement de l’agriculture vivrière familiale (manioc et cultures légumières) et de la filière attiéké local.
Ce projet pilote dénommé PROFIT pour « Promotion de filières agricoles territorialisées » est mis en oeuvre depuis janvier 2021, dans le cadre d’Agriter Phase II, pour une durée de 3 ans, dans trois villages du DAA : Songon Kassemblé, Abiaté 2 et Adattié.

Le projet comporte trois volets :
1) A l’échelle des exploitations vivrières familiales
► La durabilité et les performances agro-environnementales et socio-économiques des systèmes de cultures vivriers locaux et des exploitations familiales sont améliorées > diffusion de pratiques et systèmes agro-écologiques, expérimentation-innovation, conseil en gestion (formation / suivi), renforcement des paysans contacts, renforcement des services offerts par les Organisations Professionnelles Agricoles...
2) A l’échelle de la filière « attiéké local »
► La rentabilité et la durabilité des unités de production d’attiéké artisanales et semi-industrielles sont améliorées > renforcement technique, organisationnel et en gestion des unités...
► La filière attiéké « manioc local » est structurée et renforcée > étude filière, structuration de filière, promotion de l’attiéké « manioc local »...
3) A l’échelle du territoire
► Deux espaces de concertation multi-acteurs sont constitués. Ils conçoivent deux plans de développement locaux pour une agriculture durable déclinés en plans d’action opérationnels et les mettent en oeuvre
► Les organismes d’appui au secteur agricole sont renforcés dans leurs capacités d’appui au développement agricole local > organisation d’un cycle d’apprentissage “Projets de territoire pour une agriculture durable“
► Les populations des territoires, notamment les jeunes, sont sensibilisés aux thèmes clés de l’agriculture durable > interventions auprès des étudiants de la Chaire Pierre Castel
► Les résultats sont capitalisés dans la perspective d’une réplication sur d’autres territoires du DAA

CADRAGE DE L’ETUDE

Territoire(s) concerné(s) :
► Bassin de production du manioc destiné à la production d’attiéké : Grand Abidjan et ses environs (Aboisso, Agboville…)
► Bassin de production de l’attiéké : Grand Abidjan et ses environs (Aboisso, Agboville…)
► Bassin de consommation de l’attiéké : District Autonome d’Abidjan
Thématiques ciblées : Filière attiéké, en prenant en compte les différents types d’attiéké (garba, abodjama, attiéké « normal », etc.)

ATTENDUS DE L’ETUDE

Description de la filière

o Fonctionnement de la filière :
- Recensement des acteurs qui interviennent de manière directe (ex. producteur.rices de manioc, transformatrices, collecteurs-transporteurs, différents types d’unités de transformation, différents types de commerçants, différents types de consommateurs finaux, exportateurs…) et des acteurs indirects (banque, OSC…)
- Typologie des acteurs : moyens et modes de production, volumes produits, stratégies d’approvisionnement et de commercialisation, compte d’exploitation type, atouts et contraintes, etc.
- Identification des rôles des acteurs, de leur perception par les autres acteurs, des stratégies (de production, de vente et d’achat…), des préférences (de consommation)
- Identification de l’organisation et des relations de complémentarité, coopération ou concurrence
o Géographie et flux : recensement des lieux de production de manioc, de transformation du manioc en attiéké, de stockage, de commercialisation, des flux et des modes de distribution à chaque étape, saisonnalité des flux...
o Volumes et valeurs : volume à chaque opération (y compris unités de mesures utilisées et équivalents en kilogrammes), valeurs à chaque transaction (et charges), prix au consommateur final, répartition de la VA au long de la filière…
o Caractérisation de l’offre de manioc et de l’offre d’attiéké : qualités, volumes, saisonnalité…
o Caractérisation de la demande : volumes, qualité, prix selon les différents types de clientèle (restaurations de différentes gammes, consommateurs finaux selon pouvoir d’achat, exportateurs, etc.), types de conditionnements…
o Contexte : politique de soutien, cadre réglementaire des transactions, exigences...

Analyse de la filière

o Repérer les noeuds sur lesquels agir pour améliorer la performance de la filière et proposer des améliorations

ORGANISATION DE LA MISSION

Ressources mises à disposition

- Diagnostic et synthèses préalables réalisées dans le cadre du projet
- Guide Agriculture et dynamiques de territoire d’Agrisud International, présentant la méthodologie de diagnostic
- Appui de l’Animatrice en agro-transformation (1 à 2 journées par semaine)
- Appui de la Coordinatrice du projet dans le cadrage et le suivi de l’étude

Méthodes et outils

- Méthodologie et outils issus du guide Agriculture et dynamiques de territoire > http://www.agrisud.org/fr/type-publications/guides/
Livrables attendus
Rapport d’étude filière en format Word + document synthétique et illustré de l’étude en format Publisher

Calendrier de réalisation

- Début de la mission : fin mai 2021
- Rendu du rapport à mi-parcours : juillet 2021
- Rendu du rapport final et du document synthétique (validés) : début septembre 2021
- Présentation des résultats du rapport (restitutions aux partenaires et bénéficiaires) : septembre 2021

Modalités de réalisation de la mission

L’expert.e sera sous la supervision de la Coordinatrice du projet basée à Abidjan à laquelle il/elle devra régulièrement rendre compte de l’avancée de son travail : réunions bi-mensuelles au bureau du projet à Abidjan, II Plateaux.

Montant de l'offre financière

Tous les frais devront être pris en compte par l’expert.e (prestation, communication, déplacements, restauration, assurance, etc.) lors de l'établissement de son offre financière.

Profil du poste

o Bac+5 en agroéconomie, socio économie, économie du développement, agro-alimentaire…
o Minimum 5 ans d’expérience dans la réalisation d’études filières
o Très bonne maitrise de l’approche filière
o Très bonne maitrise des méthodologies et outils de diagnostic
o Très bonne maitrise des méthodes et outils de calcul économique
o Connaissance du monde agricole et en particulier de la filière manioc
o Connaissance du process de transformation de l’attiéké est un plus
o Très bonne capacité de rédaction et de synthèse
o Très bonne maitrise des outils informatiques : suite Office (Excel, Word, Power Point, Publisher), internet, etc.

Dossiers de candidature

Envoi d’une proposition de prestation avant le 19 mai 2021 incluant la présentation de la méthodologie de travail, le programme de mission, une présentation des expériences significatives antérieures pertinentes au regard de la mission et une offre financière détaillée à cmoulene@agrisud.org .



Educarriere sur Facebook

News du jour