• Cette offre est expirée !

    • Poste : CONSULTANT RESPONSABLE DE RECHERCHE
    • Type d'offre : Consultance
    • Métier(s): Sciences sociales
    • Niveau(x): BAC+6
    • Expérience:
    • Lieu: Côte d'Ivoire
    • Date de publication: 13/06/2019
    • Date limite: 24/06/2019 (Expirée)

 

HELEN KELLER INTERNATIONAL

recrute

CONSULTANT RESPONSABLE DE RECHERCHE

 

 

Description du poste

Termes de référence Consultant Responsable de Recherche

Intégration de la nutrition, de l'hygiène et du développement du jeune enfant en Côte d'Ivoire

Contexte : En 2018, avec le soutien de l’initiative TRECC (Transforming Education in Cocoa Communities-Transformer l’éducation dans les communautés de cacao), le Programme National de Nutrition (PNN) et HKI ont testé une approche novatrice visant à intégrer les programmes d’éducation des soins pour le développement de l’enfant et les Actions Essentielles en Nutrition et Actions Essentielles en Hygiène (AEN/AEH) dans le cadre du Développement de la Petite Enfance (DPE) pendant les 1000 premiers jours (Ce programme pilote de 12 mois a permis de former des agents de santé communautaires en vue d’enseigner diverses pratiques parentales positives aux mères et aux pères de six (06) communautés productrices de cacao dans les districts de Man / Bangolo, situés à l'ouest de la Côte d'Ivoire.
Plus de 51 000 participants directs et indirects ont participé au projet pilote.

La mise en œuvre du programme comprenait une formation de quatre (04) jours des Agents de Santé Communautaires (ASC), dispensée par des experts, couvrant des contenus techniques (nutrition des femmes, du nourrisson et du jeune enfant, pratiques d'hygiène optimales et développement affectif, moteur et cognitif de l'enfant), ainsi que des techniques de conseils aux administrateurs de soins en groupe et individuellement pour adopter les pratiques recommandées. La formation comprenait également des instructions sur la fabrication de jouets simples en utilisant des objets domestiques tels que des bouteilles en plastique et des bouchons, des pinces à linge, des épis de maïs et des canettes pour encourager les enfants à jouer et à apprendre. Les ASC devaient ensuite organiser des réunions de groupe mensuelles et des visites de suivi à domicile avec les mères au cours des 1 000 premiers jours (de la grossesse au deuxième anniversaire de l'enfant) pour discuter des thèmes de cette formation, fabriquer des jouets ensemble et encourager les mères à essayer les pratiques recommandées à la maison. Des discussions de groupe pour les pères et les grands-mères ont également eu lieu, bien que moins fréquemment, pour encourager le soutien de la famille et l'adoption de ces pratiques.

L’évaluation de cette phase d’un an a permis de constater que le projet répondait à un besoin important dans les communautés et s’alignait également avec les priorités du gouvernement et des donateurs. Il a été également constaté que le projet était bien mis en œuvre et que les connaissances et les pratiques en matière de nutrition et d'hygiène montraient une amélioration dans les familles participantes. Cependant, aucun changement n'a été détecté dans les indicateurs utilisés pour évaluer les connaissances en développement de la petite enfance.
Une évaluation plus approfondie est nécessaire pour comprendre et corriger les faiblesses de ce programme et de son exécution, ainsi que pour explorer les facteurs psychosociaux pertinents qui influencent les comportements dans une nouvelle zone où la prochaine phase du projet sera mise en œuvre à savoir le district sanitaire de Lakota.
Pour cela, HKI recherche un responsable de recherche pour concevoir et diriger un processus de recherche formative en deux phases.

Objectifs de la recherche :
(1) Dans les communautés où le premier projet pilote a été conduit, la recherche sera menée sur un échantillon déterminé de communautés pilotes avec des agents de santé, des agents de santé communautaires, des mères et des pères ayant participés au programme pour rechercher ce qu'ils ont assimilés ou non grâce aux formations ; ce que pourraient être les obstacles aux conseils et à l’adoption des pratiques des soins pour le développement de l’enfant ; et les obstacles à la participation aux sessions de formation. Cette recherche visera également à comprendre si les dispensateurs de soins préfèrent des séances de conseil conduites en groupe ou individuellement pour ce qui concerne les soins pour le développement de l’enfant.
(2) Dans les communautés de la nouvelle zone où le programme sera introduit, les recherches seront menées sur un échantillon déterminé de communautés présentant le même profil de sujets. Etant donné que les pratiques inadéquates en matière de soins et d'alimentation ne sont pas uniquement dues à des lacunes dans les connaissances, et que l'éducation et la négociation peuvent aussi être inefficace. Cette recherche visera également à identifier les barrières comportementales et les leviers pouvant être utilisés pour renforcer les changements dans la situation actuelle du programme afin de maximiser l’impact sur le changement de comportement du programme de soins pour le développement de l’enfant. Enfin, cette recherche permettra d’identifier les principaux facteurs cognitifs, émotionnels, environnementaux et / ou sociaux entravant (barrières) et facilitant (leviers) les pratiques adéquates de nutrition et de soins des nourrissons et des jeunes enfants, ainsi que les contraintes à prendre en compte pour l’adaptation et le renforcement du programme dans ce domaine.


Les méthodes :

Les deux phases de la recherche devraient utiliser une combinaison de méthodes de recherche qualitatives appropriées. Les candidats sont invités à proposer des méthodes de recherche qui, à leur avis, répondent le mieux aux questions de recherche, mais les options à envisager sont notamment des entretiens approfondis, des discussions de groupe, des observations, des essais comportementaux, des outils de cartographie, des outils d’analyse du temps1, des liens et des outils de relation, ou autres outils d’apprentissage et d’action participatifs. Les intervieweurs doivent avoir une copie des cartes de consultation (boîtes à images) pour aider à rafraîchir la mémoire des sujets d'étude des matériaux qu'ils ont éventuellement couverts.

Pour la première phase, les questions de recherche générales sont les suivantes :

1. Qu'est-ce que les ASC ont perçu comme obstacles à la diffusion des messages du programme d’éducation de soins pour le développement de l’enfant et quelles suggestions ont-ils pour surmonter ces défis ?
2. L'ASC considère-t-il que les discussions de groupe soient des approches efficaces pour promouvoir la compréhension et l'adoption des pratiques de soins pour le développement de l’enfant ? Perçoivent-ils le conseil individuel comme efficace pour atteindre cet objectif ? Croient-ils que ces approches soient complémentaires ou est-ce que l'une est plus efficace que l’autre ?
3. Qu'est-ce que les mères / pères / grands-mères ont pensé de l'utilité et de l'intérêt des discussions de groupe sur chacun des thèmes (nutrition, hygiène, développement de l'enfant) ?
4. Quelles raisons ont motivé les mères / pères / grand-mères à participer et quels étaient les obstacles ?
5. Est-ce que Les mères / pères / grands-mères pensent qu’ils ont été invités à être des participants actifs aux discussions et aux activités ou avaient-ils l’impression d’écouter les ASC qui leur donnaient des conseils ?
6. Des changements dans l'organisation des réunions et des discussions auraient-ils rendu la participation plus facile, plus pertinente ou plus attrayante ?
7. Quels sont les avantages, selon les mères / pères / grandes mères, de jouer, de chanter ou de parler avec leurs jeunes enfants ?
8. Quelles activités de développement de l'enfant les mères / pères / grands-mères ont-elles/ils appris et lesquelles ont-elles/ils essayé à la maison avec leur propre enfant (massage, conversation, chant, peek-a-boo, soulignant des objets / couleurs / formes, espace de jeu sûr, encourager l’auto-alimentation, le réconfort lors des pleurs, construire et jouer avec un jouet) ?
9. Quelles ont été les difficultés à comprendre les concepts de soins, de développement de l'enfants ?
10. Quelles ont été les difficultés rencontrées dans la mise en pratique des concepts soins, de développement de l'enfants à la maison ?

Pour la phase deux, les questions de recherche générales sont les suivantes :

1. Quels sont le lieu, l'heure et la fréquence des réunions de groupe les plus appropriés pour les mères, les pères et les grands-mères ?
2. Les mères, les pères et les grand-mères estiment-ils qu’il serait utile d’apprendre des moyens d’aider les enfants à apprendre et à grandir, qui pourraient différer de certaines de leurs pratiques traditionnelles ? Si oui comment ?
3. Qu'est-ce qui motiverait les mères / pères / grandes mères à donner de leur temps pour assister régulièrement à de tels groupes ?
4. Quelles sont les pratiques actuelles en matière d'interaction parent-enfant à chaque stade du développement de l'enfant (2-4 mois, 4-6 mois, 6-9 mois, 9-12 mois, 12-18 mois, 18-24 mois) ? (Options disponibles entre autres : massage, conversation, chant, peek-a-boo, indiquer des objets / couleurs / formes, créer un espace de jeu sécurisé, encourager l'auto-alimentation, le réconfort lors des pleurs, créer un espace de jeu sûr, construire et jouer avec un jouet, autre.)
5. Quels sont actuellement les rôles respectifs des mères / pères / grands-mères dans l'alimentation, les soins et l'éducation des enfants de la naissance à l'âge de 2 ans ?
6. Quelles sont les perceptions, connaissances et attitudes actuelles des mères / pères / grands-mères à l'égard du développement de l'enfant en général et des pratiques d'alimentation du nourrisson de la naissance à l'âge de 2 ans en particulier ?
7. Qu'est-ce qui motiverait les mères / pères / grandes mères à adopter de meilleures pratiques nutritionnelles pour les enfants de la naissance à 2 ans ?
8. Quels seraient certains obstacles empêchant les mères / pères / grands-mères d’adopter de meilleures pratiques d’alimentation pour les enfants de la naissance à l’âge de 2 ans ?
9. Quels sont les facteurs psycho-sociaux qui facilitent les pratiques positives des soins, développement de l’enfant, et quels sont ceux qui entravent les soins, et comment le programme peut-il soutenir le premier et atténuer le second ?

Le rôle du Responsable de Recherche (RR) :

La RR proposera la procédure d’identification des répondants pour les entretiens et les discussions et la manière dont les discussions de groupe seront organisées, concevra les outils de collecte de données avec l’aide de HKI et d’autres partenaires de TRECC, le cas échéant (Innovations in Poverty Action, Centre de recherche de l’Université Johns Hopkins, Programmes de communication, Busara Centre for Behavioral Economics); former une équipe d'intervieweurs aux méthodes appropriées pour collecter les données pour les deux phases; assurer la qualité de la collecte de données avec le soutien de HKI; et analyser les données pour en tirer des conclusions pertinentes par rapport aux objectifs de la recherche.

Relations fonctionnelles

Le Responsable de recherche rendra compte au Directeur pays de HKI. En l’absence du Directeur pays, il recherchera des conseils, une analyse des outils et du plan de recherche par le Directeur régional du suivi et de l’évaluation, le Directeur régional de la nutrition et du conseiller principal en nutrition de HKI. Des consultations et des conseils seront également demandés au personnel du programme National de Nutrition (PNN).

Responsabilités Spécifiques

Superviser la collecte de données de haute qualité.
En consultation avec HKI, les partenaires techniques du PNN et de TRECC, le RR devra :
• Développer et finaliser le protocole d'étude, y compris un aperçu du plan de collecte de données, avec la contribution d'experts en recherche de HKI et d'autres partenaires, comme spécifié ;
• Conduire la rédaction de l’approbation du Comité National d’Ethique des Sciences de la Vie et de la Santé (CNESVS) avec l’aide du responsable du programme HKI et d’experts en recherche ;
• Superviser la conception, le raffinement, les tests préalables, la traduction, la back-traduction et la production des instruments de collecte de données
• Déterminer le nombre, la composition et les qualifications du personnel qui mènera les entretiens et collectera les autres données.
• Rédiger et mettre en œuvre un plan de formation pour les agents de collectes de données comprenant : (1) des procédures visant à assurer la normalisation des procédures d’entretien et de recherche approfondie de réponses approfondies à des questions ; (2) contenu, méthodes et durée de la formation, (3) critères et processus d’évaluation des performances du personnel, y compris un test sur le terrain.
• Rédiger un plan d'assurance qualité pour assurer une collecte de données précise, complète et fiable, indiquant notamment comment les faibles intervieweurs seront encadrés pour renforcer leurs techniques.
• Superviser la collecte de données et organiser des comptes rendus quotidiens pour examiner et comparer les conclusions et les idées.
• Développer et exécuter un plan approprié pour la transcription, le traitement et l'analyse de données qualitatives.

Livrables :
Le RR livrera ce qui suit :
• Protocole finalisé
• Questionnaires et outils de collecte de données finalisés
• Portefeuille d’approbation du l’approbation du Comité National d’Ethique des Sciences de la Vie et de la Santé (CNESVS) (éléments techniques)
• Plan et modules de formation
• Terminé la formation des enquêteurs
• Plan d'Assurance Qualité
• Base de données finale (2 phases)
• Plan d'analyse des données (2)
• Rapport de conclusions qualitatives (2)


Période d'emploi (toutes les durées approximatives ; voir le plan de travail ci-dessous) :
Phase 1 & 2:

• 4 semaines de planification, d’élaboration de protocole et de conception des instruments
• 1 semaine de test préliminaire et de révision
• 1 semaine de collecte et d’apurement des données
• 3 semaines d’analyse et synthèse

Outre des honoraires , la RR bénéficiera :

• D’un Soutien logistique, transport local, indemnités journalières et hébergement pendant la collecte de données
• Des Conseils techniques et supervision réactifs et proactifs (de la part du responsable de programme HKI, du conseiller régional en suivi et évaluation, du Directeur Pays, du Directeur régional de la nutrition et / ou du conseiller principal en nutrition)
• D’un soutien logistique pour accomplir le travail (soutien aux procédures d’approbation par le Comité National d’Ethique, facilitation du recrutement d’agent recenseur)

Profil du poste

Le consultant principal est chargé de former son équipe. Le profil requis pour le poste est décrit ci-dessous.
• Expérience démontrée en matière d’évaluation dans les domaines de la santé publique, de la santé de la mère et de l’enfant, de la nutrition et / ou du développement de la petite enfance.
• Expérience démontrée de travail avec de multiples parties prenantes, y compris des représentants du gouvernement, de la communauté et des ONG.
• Expérience substantielle dans la conduite d’évaluations de programme qualitatives et l’analyse de données, y compris dans les instruments de recherche qualitative et dans la formation d’interviewers aux techniques cruciales de la recherche de données explicatives
• Expérience dans l’évaluation des approches / stratégies de participation communautaire.
• Compréhension approfondie des éléments clés de la gestion de programme axée sur les résultats
• Connaissance du système de santé et des structures gouvernementales en Côte d’Ivoire.
• Maîtrise du français parlé et écrit, et anglais basic.

Dossiers de candidature

Le dossier de Candidature devra impérativement comprendre :
 Un CV ;
 Une lettre de motivation ;
 Une proposition technique et financières.

Les dossiers de soumission doivent être envoyés au plus tard le 24 Juin 2019 à 17h à ci.recrutement@hki.org avec la mention « Candidature au poste de Consultant responsable de recherche»

SEUL(E)S LES CANDIDAT(E)S RETENU(E)S SERONT CONVOQUE(E)S.
LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES


Educarriere sur Facebook

News du jour

Magazine